Accueil Revue de presse

12/02/2014 - Dépliant client LCL

Assurance automobile

Chez LCL nous vous dépannons dans l'heure, même en cas de panne d'essence
...
En plus, si vous devez faire des réparations suite à un sinistre,
elles sont garanties à vie
Toutes vos réparations effectués dans les garages de notre réseau Assercar sont garanties à vie « pièces et main d'oeuvre »
vous n'avez aucuns frais à avancer
en dehors de la franchise éventuelle, nous réglons directement le réparateur... lire la suite

Dépliant client LCL


Commentaire ASSERCAR
Les agences bancaires du Crédit Agricole et de LCL (Le Crédit Lyonnais) proposent à leurs clients les contrats d'assurances de Pacifica.
Pour la communication, LCL s'appuie sur les services apportés par le réseau Assercar, et notamment la Garantie des Réparations à Vie. C'est une nouvelle preuve de l'engagement fort du groupe envers les réparateurs Assercar.

Haut de page


01/02/2014 - Dépliant client Thélem Assurances

Accident, bris de glace...
J'ai les bons réflexes !

En cas d'impact ou de bris de glaces... que dois-je faire ?
Je ne perds pas de temps à chercher un spécialiste du vitrage (glacier), mon assureur Thélem me donne les coordonnées du réparateur le plus proche, sur simple appel téléphonique !
Je me rends sans rendez-vous chez le réparateur indiqué par mon assureur, pour faire réparer ou remplacer mon pare-brise, selon les cas.
Je patiente quelques instants, la réparation de mon pare-brise ne prend que 30 minutes !
Si la réparation n'est pas possible, mon pare-brise est remplacé.
Je bénéficie du savoir faire des meilleurs spécialistes du vitrage du marché (Assercar Vitrage... lire la suite

Dépliant client Thélem Assurances (page 1)


En cas de sinistre auto, je contacte le bon interlocuteur !
J'appelle mon agent Thélem assurances.
Je ne perds pas de temps
à chercher un réparateur agréé, mon assureur m'oriente vers le plus proche.
Mon agent appelle le garagiste agréé et convient avec lui d'un rendez-vous. Je me rends au garage... lire la suite

Dépliant client Thélem 02-2014 (page 2)


Commentaire ASSERCAR
(mise à jour du document de mai 2010)
Pour la communication vers ses clients, Thélem Assurances s'appuie sur les services apportés par les garages Assercar, pour l'activité carrosserie comme pour celle du vitrage.
C'est un nouvel exemple de l'engagement fort de Thélem Assurances envers les réparateurs Assercar.

Haut de page


03/08/2013 ouest Thélem n° 68 - Juillet 2013 - www.thelem-assurances.com

La météo Assercar

Point Météo Ouest
Focus Assercar - Taux d'orientation sur l'Ouest (cumul depuis le début de l'année), objectif 65% dans... lire la suite

ouest Thélem n° 68
Météo ouest Thélem n° 68

Commentaire ASSERCAR
Dans la région Ouest de THÉLEM Assurances comme dans toutes les autres régions, l'orientation des clients vers les réparateurs Assercar est suivie de près. La météo des prochains mois sera certainement encore meilleure...

Haut de page


16/06/2011 - Dépliant client La Mutuelle Alsace Lorraine

Accident, bris de glace, ayez les bons réflexes !

Je viens d'avoir un accident, mon véhicule est roulant...
Que dois-je faire ?

J'appelle mon assureur.
Je ne perds pas de temps à chercher un garagiste agréé, mon assureur m'oriente vers celui qui est le plus près.
Mon assureur appelle le garagiste agréé pour l'avertir de mon arrivée. Je me rends au garage et conviens d'un rendez-vous pour les réparations.
Je n'ai pas besoin de louer un véhicule pendant la durée des travaux, La Mutuelle Alsace Lorraine met un véhicule de prêt à ma disposition (un véhicule récent, de catégorie A, de faible kilométrage). Je conserve ma mobilité.
Je n'ai pas besoin d'attendre le passage de l'expert, grâce à l'expertise à distance. Cela ne prend que 20 minutes et... lire la suite

Dépliant client La Mutuelle Alsace Lorraine


Commentaire ASSERCAR
Pour la communication vers ses clients, La Mutuelle Alsace Lorraine s'appuie sur les services apportés par les garages Assercar, pour l'activité carrosserie comme pour celle du vitrage.
Voici un exemple de l'engagement de notre nouveau partenaire La Mutuelle Alsace Lorraine envers les réparateurs Assercar.

Haut de page


05/01/2011 Autoactu - autoactu.com

Cinq assureurs envisagent de mutualiser leurs achats et leurs réseaux de réparation

Pacifica, Generali, Aviva, Thélem assurances et Sogessur ont signé une lettre d'intention pour mutualiser leurs achats liés à la gestion des sinistres IARD (dommages) et utiliser un même réseau de 1300 à 1500 réparateurs.
Pacifica, Generali, Aviva, Thélem assurances et Sogessur envisagent de mutualiser leurs achats « afin de maîtriser les coûts et développer de nouveaux services pour les clients », indiquent-ils dans un communiqué commun.
Pour ce faire Pacifica, Thélem assurances et Sogessur vont adhérer au GIE Kareo, structure qui réunit déjà Generali France et Aviva France. Elle deviendra la structure d'échange entre ces compagnies sur les mutualisations possibles en matière d'achats liés à la gestion des sinistres comme le bris de glace, l'expertise dommages aux biens, le corporel grave, ...
De leur côté, Generali et Aviva vont entrer au capital d'Assercar, la société qui gère le réseau de réparateurs agréés de Pacifica, Sogessur et Thélem assurances.

Un réseau de réparateurs commun
L'accord entre ces assureurs, qui représentent avec leurs filiales entre 8 et 10% de l'assurance automobile en France, va avoir un impact sur leurs prestataires de services, experts et carrossiers. « Aujourd’hui, explique Gérard Bonnet, président de Kareo et directeur de l'indemnisation de Generali France, nous travaillons avec un réseau de 2240 garages alors qu'Assercar en compte entre 800 et 900. L'objectif est de créer un réseau commun qui comptera entre 1300 et 1500 réparateurs ». Cela signifie qu'une grande partie du réseau de Kareo va perdre son agrément. Toutefois, précise le dirigeant : « La moitié de notre réseau fait déjà moins d'une réparation par mois pour notre compte. En outre, nous respecterons la Charte de bonne conduite en appliquant des délais suffisants aux réparateurs qui ne seraient pas sélectionnés mais dont l'activité dépend fortement de nous ». Dans le cahier des charges que le carrossier devra respecter, outre la mise à disposition d'un véhicule de remplacement et le lavage des véhicules, il devra être capable de réparer un pare-brise.
Parmi les autres mutualisations possibles, les assureurs pourraient mettre en commun leur réseau d'expertise, sachant que Pacifica, Thélem assurances et Sogessur ne travaillent qu'avec le BCA, alors que le GIE Kareo confie ses missions aussi bien au BCA qu'à des indépendants.
« Si les négociations en cours aboutissent, la mise en oeuvre de l'organisation cible pourrait prendre effet à compter du 1er avril 2011 », précise le communiqué.

Xavier Champagne

Commentaire ASSERCAR
Comme indiqué, le nombre de réparateurs membres du réseau Assercar va fortement progresser au cours des prochaines semaines.
Les nouveaux agréments seront délivrés en tenant compte du potentiel d'activité du secteur afin de ne pas réduire l'apport de clientèle des réparateurs déjà membres du réseau, bien au contraire.

Haut de page


04/01/2011 Communiqué de presse - Afficher et télécharger

Pacifica, Generali, Aviva, Thélem Assurances et Sogessur décident d'étudier les modalités d'une association dans les achats liés à la gestion des sinistres IARD

Pacifica, Generali France, Aviva France, Thélem Assurances et Sogessur ont signé une lettre d'intention en vue d'étudier une mutualisation dans les achats liés à la gestion des sinistres IARD. Cette collaboration se traduirait par l'adhésion de Pacifica, Thélem Assurancees et Sogessur au GIE Kareo et par l'entrée de Generali et Aviva au capital d'Assercar.

Kareo qui réunit déjà Generali France et Aviva France deviendrait ainsi la structure d'échange ces ,compagnies sur les mutualisations possibles dans le domaine des achats liés à la gestion des sinisttres IARD.

Dans le même temps, Assercar, société qui gère le réseau de réparateurs automobiles agréés de Pacifica, Sogessur et Thélem Assurances, aurait en charge de construire le réseau cible commun pour les 5 compagnies et leurs filiales.

Cette initiative s'inscrit dans une stratégie « industrielle » de mutualisatioon des achats afin de maîtriser les coûts et développer de nouveaux services pour les clients. Si les négociations en cours aboutissent, la mise en oeuvre de l'organisation cible pourrait prendre effet à compter du 1er avril 2011.

Communiqué de presse

Commentaire ASSERCAR
C’est un événement pour Assercar car GENERALI et AVIVA deviendront clients mais aussi actionnaires. Ces assureurs montrent ainsi leur volonté de contribuer fortement au développement du réseau et donc au développement des entreprises de réparations qui le composent.
Ce changement permettra également de renforcer les liens avec les autres partenaires du réseau Assercar - AXERIA, IMS, LA MÉDICALE, MARSH, SURAVENIR Assurances (et d'autres à venir ?) - qui disposeront d'un réseau plus dense et bénéficieront de l'amélioration des services.

Haut de page


15/05/2010 - Dépliant client Thélem Assurances

Accident, bris de glace
Ayez les bons réflexes !

Je viens d'avoir un accident, mon véhicule est roulant...
que dois-je faire ?

Je ne perds pas de temps à chercher un garagiste agréé, mon assureur m'oriente vers celui qui est le plus près.
Mon agent appelle le garagiste agréé pour l'avertir de mon arrivée. Je me rends au garage et conviens d'un rendez-vous pour les réparations.
Je n'ai pas besoin de louer un véhicule pendant la durée des travaux, Thélem Assurances met un véhicule de prêt à ma disposition (un véhicule récent, de catégorie A, de faible kilométrage). Je conserve ma mobilité.
Je n'ai pas besoin d'attendre le passage de l'expert, grâce à l'expertise à distance. Cela ne prend que 20 minutes et... lire la suite

Dépliant client Thélem Assurances (page 1)



En cas d'impact ou de bris de glaces...
que dois-je faire ?

Je ne perds pas de temps à chercher un spécialiste du vitrage (glacier), mon agent Thélem assurances me donne les coordonnées du réparateur le plus proche, sur simple appel téléphonique.
Je me rends sans rendez-vous chez le réparateur indiqué par mon assureur, pour faire réparer ou remplacer mon pare-brise (selon les cas).
Je patiente quelques instants, la réparation de mon pare-brise ne prend que 30 minutes !
Si la réparation n'est pas possible, mon pare-brise est remplacé.
Je bénéficie du savoir faire des meilleurs spécialistes du vitrage (Assercar Vitrage... lire la suite

Dépliant client Thélem 05-2010 (page 2)


Commentaire ASSERCAR
Pour la communication vers ses clients, Thélem Assurances s'appuie sur les services apportés par les garages Assercar, pour l'activité carrosserie comme pour celle du vitrage.
C'est un nouvel exemple de l'engagement fort de Thélem Assurances envers les réparateurs Assercar.

Haut de page


09/03/2010 Références auto n° 136 - www.prologos.fr

Pacifica place le produit auto au cœur de sa stratégie - Le bancassureur est toujours désireux de partager les services d'Assercar

Pacifica, filiale du Groupe Crédit Agricole Assurances, est, en matière d'assurance pour les produits roulants, satisfait de ses résultats 2009 : son portefeuille, sur ce marché, est en progression régulière avec un total de 1 880 000 véhicules au 31 décembre, dont 107 000 contrats deux-roues et 190 000 contrats de véhicules automoteurs agricoles.
« Nous avons fait, sur LCL, un investissement en formation considérable et je suis certain que les conseillers bancaires, qui disposent d'outils performants, sont maintenant capables d'atteindre un très bon niveau de conseil sur l'assurance. »

Côté gestion de sinistres, les 11 UGS IARD de Pacifica ont traité, l'an dernier, 680 000 sinistres dont 324 000 sur le périmètre des produits "roulants". « Notre stratégie, explique Guillaume Oreckin, n'est pas d'ouvrir de nouveaux centres de gestion mais d'augmenter les effectifs de ceux qui sont en activité. Lesquels passeront, dans l'avenir, de 60-70 collaborateurs à environ 120. »

Concernant l'expertise, le bancassureur veut renforcer sa relation avec BCA Expertise même s'il ne s'interdit pas "de rechercher des solutions en dehors de BCA" dans certaines spécialités comme la protection juridique. « Mais on ne remet pas en cause notre partenariat avec BCA, affirme Guillaume Oreckin. Nous considérons que BCA est, à ce jour, le seul réseau national pouvant assumer l'ensemble des services que nous attendons d'un partenaire dans le domaine de l'expertise, et qui vont même au-delà de l'expertise avec la gestion des pertes totales, le contrôle des factures ou encore la revente des épaves. Nous observons, bien entendu, la façon dont le marché se structure et si des alternatives crédibles apparaissent à côté de BCA, avec une offre similaire, évidemment nous serons attentifs. Mais aucune autre alternative ne nous semble actuellement s'imposer sur le marché et, en plus, BCA améliore constamment sa performance. »

Côté réparations, rien n'a changé non plus, Pacifica travaillant avec Assercar dont il est l'actionnaire de référence aux côtés de Sogessur et Thélem Assurances. Cela étant, le bancassureur continue d'affirmer vouloir "ouvrir Assercar" à d'autres clients externes qui n'ont pas forcément vocation à devenir des actionnaires mais qui sont intéressés par un outil industriel. Mais, pour le moment, aucun autre bancassureur n'a frappé à sa porte. « Ce n'est pas surprenant car le fait d'avoir le même modèle de distribution n'implique pas qu'on partage la même vision dans le domaine de la gestion des sinistres ». Les Caisses d'Epargne lui apparaissent plutôt orientées vers la Macif et la Maif. Quant aux ACM... Nul doute que Pacifica accepterait volontiers qu'Assercar travaille aussi pour son homologue alsacien : « Nous ne cherchons pas à être seuls maîtres à bord chez nos partenaires, précise le DG adjoint de Pacifica. Notre objectif, c'est la recherche de la performance optimale. Si on a plus de chance de l'atteindre grâce à des dispositifs partagés, on le fera sans hésiter. Nous ne sommes pas dans une logique de pouvoir mais dans une logique de performance opérationnelle. Si un partenariat peut nous permettre de l'améliorer, nous l'étudierons. » A bon entendeur...

Assercar fédère aujourd'hui 912 réparateurs (20% d'agents/garages agréés constructeurs, 15% de concessionnaires et 65% de réparateurs indépendants appartenant ou non à des réseaux). Tous se conforment à un cahier des charges dont les experts de BCA Expertise contrôlent le respect tous les deux ans. « C'est l'un des points forts de notre réseau que d'être constitué et entretenu avec l'aide d'experts qui connaissent vraiment les garages », explique Alain Guesdon, le directeur d'Assercar. Le réseau a effectué en 2009 quelque 76 000 réparations, soit une progression de 15% en volume par rapport à 2008. A noter également que 883 réparateurs sur les 912 font également du vitrage.

Commentaire ASSERCAR
Actuellement, Assercar n'a pas de contacts avec les assureurs cités dans l'article.

Haut de page


03/09/2009 Site internet LCL - www.lcl.com

Les réparateurs Assercar à la télé !

LCL communique sur les services du réseau Assercar dans un film publicitaire diffusé sur différentes chaines de télévision. Le véhicule de remplacement et la Garantie des Réparations à Vie sont les principaux arguments utilisés pour rendre le sourire à une cliente en détresse !

Vidéo LCL

Voici le script du film
Le banquier : "Je vous reconnais Madame Seurat... Quand je vous vois le temps s'arrête.
Ah ! je vois… il n'y a pas que le temps qui s'est arrêté, votre voiture aussi visiblement".
La cliente acquiesce d'un mouvement de tête.
Le banquier : "Vous savez qu'avec notre assurance auto, en cas d'accident, vous êtes dépannée dans l'heure... Ah si ! Sinon nous vous versons 30 euros ! Plus ? Une voiture prêtée pendant toute la durée des réparations ! Plus ? Bon : les réparations sont garanties à vie ! Alors ? heureuse ?"
La cliente : "Très. Un bonheur sans tâche !"

Commentaire ASSERCAR
Ce message publicitaire montre l'implication de nos partenaires, Crédit Agricole - LCL - Pacifica, et la grande confiance qu'ils ont envers les réparateurs Assercar.
Vous pouvez cliquer ici pour voir le film. Le carnet de services Assercar et le réseau Assercar sont cités dans la bande de texte qui défile.

Haut de page


25/08/2009 ouest Thélem n° 22 - www.thelem-assurances.com

ASSERCAR

Gain de temps, prêt de véhicule gratuit, nettoyage du véhicule après réparations, vérifications des niveaux, garantie à vie des réparations effectuées sont autant d’avantages qu'offrent les garages ASSERCAR à vos clients. Nous pouvons féliciter les agences qui ont une moyenne supérieure à 50% : Saint Nazaire Hugo (82%), Vannes (68%), Louviers (67%), Saint Nicolas du Pélem (67%), Fougères (66%), Caen (55%), Vire (52%), Angers Gare (51%), Verneuil sur Avre, Le Pouliguen et Châteaugiron (50%). ASSERCAR est également pour vos agences une garantie dans la maîtrise de vos coûts sinistres.

Commentaire ASSERCAR
Article paru en première page du journal interne des agents Thélem Assurances de la région ouest. Il n'y a rien à ajouter !

Haut de page


26/05/2009 ouest Thélem n° 19 - www.thelem-assurances.com

Assercar

Objectif : baisse des coûts des sinistres pour un meilleur tarif auto !
Le réseau Assercar connaît des mouvements. De nouveaux garages agréés dans le réseau Ouest vont vous aider dans l'orientation de vos sinistres.... lire la suite

ouest Thélem n° 19


Commentaire ASSERCAR
Thélem assurances continue sa communication auprès de ses agents et courtier concernant le réseau ASSERCAR.

Haut de page


28/11/2008 Carrossier Réparateur Info n° 40 - www.gncr.org

Carton jaune - Courrier adressé aux adhérents du GNCR

Chère Madame, Cher Monsieur,

Nous souhaitons aujourd'hui attirer votre attention sur les pratiques de certains acteurs de ce marché, qui se posent en intermédiaires entre votre entreprise et votre véritable client, l'automobiliste ou le gestionnaire de flottes automobiles.
Ces intermédiaires sont de plus en plus nombreux, de nom fort différent, mais avant tout comme tous les intermédiaires, ils prospèrent grâce à vous, bénéficiant de vos redevances, vous réglant avec grand retard, promettant beaucoup et tenant peu.
Ces intermédiaires ont pour nom ASSERCAR, AUTOREPAR, CAPSAUTO, ELEXIA, KAREO, NOBILAS. Certains ne sont que de simples organismes de référencement, d'autres sont des plate-formes de gestion appartenant ou non à des assureurs.
Ils vous font payer très cher des services quelquefois réels, mais le plus souvent supposés. Dans tous les cas de figure les redevances que vous leur versez sont hors de proportion avec les services rendus.
Soyez extrêmement prudents ; ne vous engagez pas sans avoir réellement calculé le coût de leurs supposés services et rappelez-vous cette vérité toujours vérifiable, pour assurer le présent et l'avenir de votre société ; il vous faut avant tout des bénéfices !

Syndicalement vôtre !

Commentaire ASSERCAR
Les demandes d'adhésion au réseau Assercar sont nombreuses et les résiliations sont exceptionnelles.

Haut de page


27/11/2008 Carrossier Réparateeur Info n° 40 - www.gncr.org

Ne mettons pas tous les Assureurs dans le même panier !

L'article « Comment travailler moins... et gagner plus ! » publié dans notre dernier numéro, relativement à l'offre de CARCRASHLINE en matière de « Véhicule de remplacement », nous a valu des réactions d'Assureurs, bien sûr, mais aussi de Réparateurs. Ces derniers nous faisant remarquer (Hé ! oui), que certaines sociétés d'assurances rémunèrent (au moins partiellement) ce « Service à l'assuré » et qu'il conviendrait de ne pas faire d'amalgame.

C'est bien volontiers que Carrossier Réparateur Info accède à ce souhait en publiant la liste de ces quelques Assureurs « malheureusement atypiques »... et appréciés, on le comprend, des Carrossiers (!).

IL EN EST AINSI DE : ASSERCAR ; AVIVA ; EUROFIL ; GENERALI ; MAIF ; MATMUT.

NB : Si tous les Assureurs payaient - comme ils le devraient - les véhicules de remplacement (sauf à prouver qu'ils ne coûtent rien aux Carrossiers), il n'y aurait pas de CARCRASHLINE, pas de procès retentissants... et il y aurait surtout des relations meilleures entre les deux parties. Si par inadvertance, ou manque d'informations, nous avions oublié de citer certains Assureurs (sympas !) Carrossier Réparateur Info se fera un plaisir de réparer l'oubli dans son prochain numéro.
LA RÉDACTION

Commentaire ASSERCAR
(aucun)

Haut de page


17/11/2008 L'Argus de l'assurance n° 7096 - www.largusdelassurance.com

Le réseau Assercar fait le plein de partenaires

L'unique réseau de garages agréés utilisé par Pacifica fait le plein de partenaires assureurs avec Sogessur (assureur dommages de la Société Générale) et Thélem assurances. La société Assercar fédère un réseau de 850 garages à travers la France. Les membres du réseau sont indépendants ou concessionnaires d'un constructeur. Assercar est donc une petite structure qui se contente de référencer les réparateurs et de fixer le cahier des charges auquel ils doivent répondre pour les assurés auto de ses clients assureurs.

Ailleurs c'est possible avec moins de services... lire la suite

Article Argus de l'assurance


Commentaire ASSERCAR
Les autres clients du réseau Assercar (non actionnaires) sont AXERIA (Groupe April), le courtier/gestionnaire de flottes MARSH et BCA Expertise pour les véhicules de son personnel.

Haut de page


31/10/2008 Autoactu - www.autoactu.com

Sogessur et Thélem entrent au capital du réseau de carrossiers Assercar

La compagnie d'assurances du groupe Société générale, Sogessur, et Thélem Assurances rejoignent Pacifica au capital du réseau de carrossiers Assercar.

Sogessur et Thélem entrent au capital du réseau Assercar à hauteur de 5% chacun. Pacifica (groupe Crédit Agricole) reste donc majoritaire avec 90% du capital, mais « l'entrée au capital reste ouverte à d'autres assureurs », explique une porte-parole de Pacifica. Le réseau Assercar, qui a pour vocation de permettre aux bancassureurs notamment de bénéficier d'un réseau de réparateurs agréés, compte aujourd'hui 850 carrossiers. Entre autres, les membres de ce réseau s'engagent à fournir un véhicule de courtoisie à l'assuré, proposent une garantie à vie sur les réparations et assurent l'expertise à distance. Ils possèdent d'ailleurs tous le label BCA Expertise, le BCA étant une SAS détenue en partie par Pacifica.

Par ailleurs, le réseau Assercar annonce la signature d'un partenariat avec Cora, filiale de distribution de pièces de carrosserie du groupe Autodistribution. Cet accord « permet aux carrossiers membres du réseau Assercar de bénéficier de conditions d'achat préférentielles », indique un communiqué sans donner davantage de précisions. Cora propose des prix de 2 à 5% moins élevés que les réseaux constructeurs pour les pièces de marques françaises et de 25 et 65% pour certaines marques étrangères.
« Dans le cadre de cet accord, Cora accorde des conditions encore plus avantageuses aux réparateurs du réseau Assercar », note le porte-parole.

Ainsi, Pacifica, et maintenant Sogessur et Thélem, bénéficient à la fois d'un réseau de carrossiers agréés qui dispose de pièces à tarifs préférentiels et d'un réseau d'experts salariés dont les actionnaires sont des assureurs (ce qui garantit de gros efforts en matière de gestion du coût de sinistre et du coût de revient). Les trois actionnaires d'Assercar s'assurent ainsi une maîtrise des coûts de sinistres sur tous les maillons de la chaîne. Grâce à ce dispositif, Pacifica enregistre des coûts moyens matériels de sinistres de 20% inférieurs au coût moyen standard, indique le porte-parole du groupe.

Émilie BINOIS

Commentaire ASSERCAR
Les réparateurs Assercar sont des professionnels de la carrosserie, soit indépendants (pas d'enseigne spécifique), soit membres d'un réseau de carrossiers, soit membres d'un réseau de constructeur (agents ou concessionnaires).

Haut de page


31/10/2008 Références autos n° 106 - www.prologos.fr

Sogessur et Thélem Assurances nouveaux actionnaires d’Assercar

Avec 858 réparateurs, ce réseau est aujourd'hui le plus dense de France.

Sogessur, la compagnie d'assurances dommages du groupe Société Générale, et Thélem Assurances sont entrées, à hauteur de 5% chacune, au capital d'Assercar, la société qui abrite le réseau de réparateurs éponyme dont Pacifica, la compagnie d'assurance dommages de Crédit Agricole Assurances, était jusqu'à présent - temporairement - l'unique actionnaire. Guillaume Oreckin, le directeur général adjoint de Pacifica, avait clairement annoncé, à la fin de l'année dernière [lire RÉFÉRENCES AUTO n° 86], son intention de « proposer à d'autres clients importants d'Assercar d'acquérir des parts de son capital. Je citerai Sogessur parmi les clients actuels et Thélem parmi les clients à venir. D'autres clients pourraient également nous rejoindre. Car l'idée a toujours été d'ouvrir Assercar à d'autres assureurs, même s'ils sont concurrents ». L'objectif, est-il précisé dans le communiqué récemment diffusé par Pacifica, est de "rassembler des acteurs partageant une même vision et les mêmes procédures en matière de gestion optimisée des sinistres, à savoir le recours à BCA Expertise, dont le label est l'un des critères de sélection des réparateurs Assercar, la généralisation de l'expertise à distance, qui est l'un des engagements du réseau Assercar, et la garantie à vie des réparations".

Parallèlement, Assercar a signé un accord de partenariat avec Cora, distributeur de pièces de carrosserie, filiale d'Autodistribution [lire RÉFÉRENCES AUTO n° 103]. Ont été planifiées, entre la fin septembre et la mi-décembre, neuf réunions régionales de réparateurs dans les locaux de Cora ou dans ceux des clients assureurs d'Assercar pour expliquer le contenu de cet accord, faire le point sur la situation du réseau et écouter les suggestions. « Dans ces réunions, explique Alain Guesdon, le directeur du réseau, nous présentons également la charte assureurs-réparateurs qui n'est pas encore connue de tous. Assercar et ses clients assureurs en respectent, depuis 2004, la plupart des principes, notamment la proposition "modérée" d'un garage au client, la rémunération des services annexes à la réparation (facturation distincte), les remises variables en fonction de l'importance de la relation, etc. Début 2009, un avenant aux contrats des réparateurs Assercar instituera un délai de résiliation variable en fonction de l'ancienneté et de l'importance de la relation ».

Le réseau Assercar regroupe aujourd'hui 858 réparateurs, dont 59% sont indépendants (avec ou sans enseigne de réseau) et 41% sont membres des réseaux constructeurs (agents ou concessionnaires). Plus de 60 000 réparations auront été effectuées en 2008 avec des perspectives de progression importantes pour 2009 et les années suivantes du fait de la montée en puissance de Thélem Assurances et du développement des autres clients.
729 réparateurs membres de ce réseau développent par ailleurs une activité vitrage sous l'enseigne Assercar Vitrage.

Les clients d'Assercar sont Axeria, Pacifica, Sogessur, Thélem Assurances, Marsh (pour certaines flottes de véhicules) et BCA Expertise (pour les véhicules des experts). Le réseau met à la disposition de ses clients un site internet cartographique de géolocalisation et un suivi de l'activité (statistiques).
A noter qu'Assercar n'a pas créé de plate-forme téléphonique pour la mise en relation de l'assuré et du réparateur considérant que ses clients en ont déjà (Pacifica, Sogessur, Marsh), ou opèrent avec des intermédiaires qui gèrent la relation client (Axeria, Thélem Assurances).

Commentaire ASSERCAR
(aucun)

Haut de page


29/10/2008 Décision Atelier - decision-atelier.com

Accord de partenariat entre Cora et Assercar

Les compagnies d'assurances Sogessur et Thélem assurances entrent au capital d'Assercar, réseau de réparateurs automobiles, aux côtés de Pacifica, la compagnie d'assurances dommages de Crédit Agricole Assurances.

Outre ces mouvements capitalistiques, Assercar a signé un accord de partenariat avec Cora, distributeur de pièces de carrosserie, filiale d'Autodistribution. Cet accord vise trois objectifs :
- préparer la libéralisation du marché de la pièce de carrosserie en développant des partenariats avec des acteurs qui ont acquis une expertise dans ce domaine ;
- favoriser le maintien d'une réparation indépendante à côté de la filière constructeur ;
- garantir aux clients la qualité des réparations, notamment en ce qui concerne la traçabilité sur l'origine des pièces de rechange.

Pour rappel, l'entrée de Sogessur et de Thélem assurances au capital d'Assercar, à hauteur de 5% pour chacune des deux compagnies, s'inscrit dans la stratégie d'ouverture de ce réseau de réparateurs automobiles visant à fédérer les assureurs qui souhaitent maîtriser les coûts de la réparation automobile en mutualisant les achats.

Christophe CARIGNANO

Commentaire ASSERCAR
(aucun)

Haut de page


28/10/2008 Boursier.com - www.boursier.com

Crédit Agricole : Sogessur et Thélem entrent au capital d'Assercar

Les assureurs Sogessur (Société Générale) et Thélem Assurances ont pris chacun une participation de 5% dans le réseau de réparation automobile Assercar. Ils rejoignent ainsi Pacifica le pôle Propriété / Dommages de Crédit Agricole Assurances, principal actionnaire non majoritaire. Assercar a dans le même temps signé un accord de partenariat avec Cora, la filiale d'Autodistribution, premier distributeur indépendant français de pièces détachées automobiles.

Commentaire ASSERCAR
Pacifica est actionnaire majoritaire d'Assercar.

Haut de page


22/10/2008 Communiqué de presse - www.assercar.fr

Sogessur et Thélem assurances rejoignent Pacifica au capital d'Assercar
Accord de partenariat entre Cora et Assercar

Les compagnies d'assurance Sogessur et Thélem assurances entrent au capital d'Assercar, réseau de réparateurs automobile... lire la suite

Communiqué de presse


Commentaire ASSERCAR
Ce communiqué de presse est à l'origine des nombreux articles parus dans la presse professionnelle.

Haut de page


18/09/2008 Références autos n° 103 - www.prologos.fr

Le réseau de réparateurs Assercar a signé un accord avec Cora

Cora, décidément, a la cote chez les assureurs. Après la Macif et Covea AIS, c'est au tour de Pacifica, à travers le réseau Assercar dont il est "l'apporteur d'affaires" de référence, de signer un accord avec le distributeur de pièces de carrosserie, filiale d'Autodistribution. « Nous visons trois objectifs, explique Guillaume Oreckin, directeur général adjoint de Pacifica :

Préparer la libéralisation du marché de la pièce de carrosserie en développant des partenariats avec des acteurs qui ont acquis une expertise dans ce domaine et qui ont diversifié leurs sources d'achats.

Favoriser le maintien d'une réparation indépendante à côté de la filière constructeurs car nous sommes favorables à une saine émulation et à un marché qui soit véritablement concurrentiel. Notre objectif est d'être un partenaire de la réparation indépendante, d'amener aux réparateurs à la fois du business et des solutions ou encore des services, qu'ils choisiront ou non d'utiliser. Il n'y a aucune obligation dans l'affaire. Nous ne souhaitons absolument pas interférer dans la gestion quotidienne des carrosseries mais nous nous devons d'apporter des solutions dès lors que chacune d'entre elles, prise isolément, n'aura peut-être pas la puissance pour négocier.

Enfin garantir à nos assurés la qualité des réparations, notamment en ce qui concerne la traçabilité sur l'origine des pièces. Le processus mis en place par Cora, notamment la certification ISO et les garanties qu'ils offrent sur l'origine des pièces qu'ils achètent, est pour nous important. Avec Cora, nous avons affaire à de grands professionnels qui ont acquis un savoir-faire dans l'achat et dans la logistique de la pièce de carrosserie. C'est pour nos assurés, via nos réparateurs agréés, une garantie de qualité.

Nous n'attendons aucun profit direct de cette opération. Notre objectif est vraiment de développer une réelle convergence d'intérêt avec la réparation indépendante. Nous souhaitons vraiment que les réparateurs nous perçoivent différemment des autres, sachant que nous nous sommes placés, dès le début, dans une logique de partenariat. Le marché étant difficile, notre volonté est d'aider et de soutenir plutôt que de vouloir "gratter encore plus". Ce n'est pas possible. On a atteint un point d'équilibre. »

Et Guillaume Oreckin de conclure en affirmant qu'il n'est pas exclu qu'Assercar propose dans l'avenir une solution peinture "clés en main" à ses carrossiers.

Commentaire ASSERCAR
Les réparateurs Assercar peuvent bénéficier de l'accord à partir d'octobre 2008.

Haut de page


24/07/2008 ouest Thélem n° 9 - www.thelem-assurances.com

Assercar

Comme vous le savez, Thélem assurances attache beaucoup d'importance au succès de la mise en place du réseau ASSERCAR. L'orientation vers ces garages agréés nous permettra d'améliorer la qualité de service envers nos clients ainsi que nos résultats techniques.

À ce sujet... lire la suite

ouest Thélem n° 9


Commentaire ASSERCAR
Ce journal interne donne encore un exemple de l'engagement de THÉLEM Assurances envers les réparateurs ASSERCAR.

Haut de page


08/04/2008 Thélem assurances & Vous n° 1 - www.thelem-assurances.com

GARAGES AGRÉÉS

Réparation facilitée
Depuis le 1er janvier, Thélem assurances propose un nouveau dispositif pour réparer les véhicules accidentés.
« La voiture est un objet très particulier, lance Jacques Pascal, Directeur de l'Offre et des Services chez Thélem assurances. Elle est à la fois onéreuse, indispensable et revêt une forte dimension affective. Dès lors, le moindre accident perturbe beaucoup : l'assureur doit donc offrir le meilleur service pour replacer son client dans la situation qui était la sienne avant le sinistre. » Pour y parvenir, Thélem assurances a imaginé deux solutions. La première consiste à faire expertiser le véhicule à distance : « Ainsi, le client emmène son véhicule au garage pour l'expertise quand il le souhaite. Le garage réalise des photos numériques et établit son devis, puis envoie le tout à l'expert... le client repart au bout de 15 minutes... Ensuite il déposera son véhicule pour la réparation à la date convenue entre lui et le carrossier. »

Des professionnels fiables
Deuxième grande nouveauté : un réseau de 850 garages conseillés répartis sur toute la France. « Nous les avons sélectionnés pour leur compétence technique. Ce sont des professionnels fiables ! » Et pas seulement. Au-delà d'une réparation garantie dans les règles de l'art, ils apportent aussi quelques services qui changent la vie : prêt d'un véhicule pendant toute la durée d'immobilisation de celui qui est accidenté, aucune avance de frais, contrôle des niveaux, nettoyage intérieur et extérieur... « Ce n'est jamais une obligation, précise Jacques Pascal. Le client a toujours le choix... Mais le simple fait d'indiquer l'adresse d'un bon carrossier constitue déjà un conseil important pour beaucoup d'automobilistes. »

Pour toute question sur ce nouveau service, n'hésitez pas à contacter votre agent général Thélem assurances.

Commentaire ASSERCAR
Ce texte est paru en première page de la lettre d'information destinée aux clients de Thélem assurances. Les professionnels fiables sont les garages Assercar !

Haut de page


15/11/2007 Références autos n° 86 - www.prologos.fr

PACIFICA souhaite ouvrir le capital d'ASSERCAR à d'autres assureurs

Le bancassureur affirme privilégier une stratégie de mutualisation des achats.

« Mais jusqu'où ira la bancassurance ? » Telle était la question posée par l'Argus de l'Assurance dans son numéro 7047 du 9 novembre 2007. La réponse concernant l'activité automobile de PACIFICA Assurances est simple : trois millions de contrats d'ici 2015 ! Une prévision tout à fait réaliste eu égard au fait qu'à partir du 1er janvier prochain, les produits de la filiale du Crédit Agricole seront également distribués dans le réseau LCL (ex Crédit Lyonnais). Le portefeuille auto du bancassureur est aujourd'hui garni d'environ 1.35 millions de contrats et il aura enregistré, d'ici la fin de l'année, quelque 226000 sinistres. Ces sinistres sont gérés en interne par onze unités de gestion IARD et traités pour partie par le réseau de réparateurs ASSERCAR. Pour partie seulement, c'est-à-dire environ 50%, un volume que la direction des sinistres aimerait voir augmenter sensiblement dans l'avenir.

PACIFICA a récemment acquis la totalité du capital d'ASSERCAR en rachetant les parts des deux personnes physiques présentes au tour de table depuis la création de la structure. « Il s'agit d'une opération purement technique et cette situation n'est que temporaire, explique Guillaume Oreckin, directeur général adjoint de PACIFICA. Elle ne perdurera en effet que quelques semaines dès lors que nous proposons à d'autres clients importants d'ASSERCAR d'acquérir des parts de son capital. Je citerai SOGESSUR (filiale de la Société Générale) parmi les clients actuels et THÉLEM parmi les clients à venir. D'autres clients pourraient également nous rejoindre. Car l'idée a toujours été d'ouvrir ASSERCAR à d'autres assureurs et c'est ce que nous allons faire car dans le domaine de la réparation auto, nous avons tout intérêt à suivre une logique de mutualisation des achats, y compris avec des concurrents, cela ne nous pose aucun problème. »

Concernant l'expertise, PACIFICA établi une étroite relation de partenariat avec BCA Expertise qui, en la matière, est son prestataire exclusif. « Ce modèle industriel nous convient, précise encore Guillaume Oreckin, et nous allons le conserver, d'autant plus que l'indice de satisfaction de nos clients, tel que révélé par nos enquêtes, est de 95%. »

On notera enfin que PACIFICA n'entend pas étendre le champ d'activité d'ASSERCAR vers le management d'accident, « une expression dont nous comprenons assez mal le sens, reconnaît Jean-Jacques Scélo, adjoint au directeur des sinistres. Pour nous, la relation clients reste du domaine des compagnies. » Pas question non plus d'entrer dans une « logique expérimentale » concernant le commerce des pièces de rechange dès lors que la réglementation européenne sur le sujet n'a pas changé et ne devrait pas changer avant un certain temps. « Tout ce qu'on pourrait faire dans ce domaine ne pourrait être qu'exploratoire » conclut Guillaume Oreckin. Et l'heure de l'exploration n'est pas encore venue !

Commentaire ASSERCAR
On constate que les réparateurs ASSERCAR sont très présents dans la gestion des sinistres de PACIFICA

Haut de page


26/07/2007 Références auto n° 81 - www.prologos.fr

« Assercar Vitrage », un nouveau service sans enseigne

L'idée est d'être au même prix que les spécialistes en jouant sur la proximité.

Le 1er octobre prochain, le réseau de carrossiers Assercar, qui ne compte pas moins de 843 adhérents, va proposer à ses clients, sur l'ensemble de la France, un nouveau service dénommé « Assercar Vitrage ». Il s'agira bien d'un service venant s'ajouter à l'activité de réparation carrosserie communément exercée par les entreprises adhérentes et non pas d'une nouvelle enseigne. Car d'enseigne spécifique il n'y aura point, le carrossier étant même libre d'en arborer une autre s'il le juge opportun. « Cela ne nous gêne pas, explique Christian Sermain, chargé de mission Assercar. L'idée, c'est que les 843 entreprises Assercar Carrosserie fassent du vitrage pour nous. Qu'ils en fassent aussi pour d'autres, c'est leur affaire ».

Le cahier des charges est assez souple : il est demandé au carrossier qu'un espace soit affecté au vitrage, réparation et remplacement, au sein de son entreprise et que les intervenants soient formés à ce type d'activité. Il n'est pas prévu de service mobile eu égard à la densité du réseau Assercar. Pas de contrainte non plus sur la fourniture des pièces, le carrossier étant libre de s'approvisionner où il veut. « Pour ce qui concerne les conditions économiques, précise Christian Sermain, notre objectif n'est pas de casser les prix par rapport à ceux pratiqués aujourd'hui sur le marché. Il est de prendre place sur ce marché en se différenciant par le nombre de points de vente. Notre argument, c'est d'être au même prix que les réseaux spécialisés et de jouer sur la proximité ».

Si la phase expérimentale, qui s'est déroulée au printemps, n'a concerné que Pacifica, le premier client d'Assercar, ce nouveau service s'adressera, à compter du 1er octobre, à ses autres clients, à savoir Sogessur, filiale d'assurance de la Société Générale, Axeria, filiale d'April Group et Marsh. Rappelons qu'Assercar est un réseau de réparateurs et non pas un manager d'accidents. Il a traité, en 2006, 40166 sinistres.

Commentaire ASSERCAR
L'expérimentation s'est déroulée à partir de février 2007, elle portait sur 13 départements et 146 réparateurs ASSERCAR. La décision de généraliser le service a été prise en juin suite aux résultats très satisfaisants.

Haut de page


07/03/2007 Les Rendez-Vous de BCA Expertise n° 3 - www.bca.fr

BCA Expertise et l'EAD

...
On notera par ailleurs que BCA Expertise accompagne toujours la stratégie de ses clients. Ainsi, s'ils ont choisi un réseau de réparateurs (ASSERCAR notamment), BCA Expertise se met en relation avec les réparateurs de ce réseau.
Actuellement, plus de 95% des expertises effectuées dans le cadre de la convention réparateur ASSERCAR, commencent à distance et environ 60% des dossiers sont clos sans aucun déplacement d'expert.
...

Commentaire ASSERCAR
Ce texte est extrait d'une publication destinée aux clients de BCA Expertise.

Haut de page


31/01/2006 Références Auto n° 50 - www.prologos.fr

BCA Expertise à mi-parcours de son CAP 2007

...
ASSERCAR n'est pas encore clairement identifié dans le paysage de la réparation-collision. Quelle est sa fonction et sa place dans la stratégie de BCA Expertise ?

Serge Brousseau :
À ceux de nos clients qu'un réseau de réparateurs déjà constitué intéresse, nous proposons une solution dénommée ASSERCAR. Ce réseau partenaire poursuit, sans faire de vagues, son bonhomme de chemin. En deux ans d'existence, ASSERCAR a monté un réseau de 800 réparateurs performants, triés sur le volet, qui rend des services appréciés par les utilisateurs. Ceux ci sont, pour l'essentiel, PACIFICA, AXERIA, MARSH, ... ASSERCAR est une entreprise ouverte qui accueille potentiellement tout nouveau client sans droit d'entrée. Cette structure, qui a des liens privilégiés avec BCA Expertise, gère donc un réseau de réparateurs répondant aux cahiers des charges de ses clients. Si les clients changent, les cahiers des charges peuvent évidemment changer de façon à répondre aux besoins.
...

Commentaire ASSERCAR
Ce texte est extrait d'une interview de Serge Brousseau, Président Directeur Général de BCA Expertise.

Haut de page


07/10/2005 autoactu.com - www.autoactu.com

BCA Expertise maintient le cap vers ses objectifs 2007

...

D'une part, avec ASSERCAR, un réseau de 700 réparateurs détenteurs du Label BCA l'entreprise offre une solution aux assureurs (notamment aux banques-assurances) qui n'ont pas de réseaux de carrossiers agréés.
...

Commentaire ASSERCAR
Ce texte est extrait d'un article plus général sur BCA Expertise. Le réseau des réparateurs ASSERCAR comprend 772 réparateurs à ce jour, il offre une solution « clés en mains » à tous types d'assureurs, quel que soit l'origine ou le mode de distribution (salariés, agents ou courtiers).

Haut de page


03/06/2005 Références Auto n°37 - www.prologos.fr

PACIFICA tire parti de la synergie entre BCA Expertise et ASSERCAR.

Le bancassureur s'estime satisfait de la "solution réparation" proposée par BCA Expertise.
Dans le but de développer des produits complétant ses services bancaires et financiers, le groupe Crédit Agricole a créé PACIFICA en 1990. La structure s'est imposée au fil des années sur le marché des particuliers en proposant aux clients de la banque une gamme complète de contrats d'assurance intégrant l'automobile. Avec, en corollaire, un dispositif de gestion de sinistres à la fois simple et efficace. Ce dispositif s'appuie avant tout sur la disponibilité des téléopérateurs, dénommés assistants, répartis au sein de dix unités de gestion de sinistres (UGS) et avec lesquels l'assuré est mis en relation au moyen d'un numéro vert. « La mission de l'assistant, explique Jean-Jacques SCÉLO, adjoint au directeur des sinistres de PACIFICA, est d'écouter et de rassurer le client. Car notre coeur de métier, c'est la relation client ». Parole de banquier dont la culture professionnelle s'est longtemps distinguée, sur ce registre, de celle de l'assureur traditionnel.
Une fois enregistrées les caractéristiques du sinistre, déterminées les responsabilités et pris en compte les besoins du client, l'assistant propose à l'assuré les services d'un réparateur ASSERCAR opérant le plus près possible de chez lui ou du lieu d'immobilisation du véhicule. « Avant ASSERCAR, 100% de nos clients allaient où ils voulaient et quasiment aucun réparateur ne connaissait PACIFICA. Aujourd'hui, le taux d'orientation vers les réparateurs ASSERCAR se situe autour de 35 % et atteindre les 50 % nous paraît possible dans l'avenir si l'on considère que 67 % de nos clients nous ont signifié être demandeurs d'une telle offre ». Et lorsque le client accepte le service, une conférence téléphonique à trois avec l'assistant, le client et le réparateur est immédiatement organisée tandis que la mission est envoyée à BCA Expertise qui opère soit en EAD, soit sur site. « Nous avions, en 1991, deux options rappelle Jean-Jacques SCÉLO : soit travailler avec le BCA, soit s'en aller démarcher des experts. Nous avons choisi la première et nous en sommes aujourd'hui très satisfaits »
Satisfait également de sa relation avec ASSERCAR dont il est l'un des associés de la SARL (relire Références Auto n°30). Sous réserve que le bancassureur souhaiterait que cette "sélection de réparateurs", qui recense déjà quelque 750 entités, s'étoffe davantage encore. Car c'est bien d'une sélection de réparateurs qu'il s'agit, voire, comme on le dit à BCA Expertise, d'un "contrat de service économique" et en aucun cas d'un réseau au sens habituel du terme.
À ce contrat a également souscrit depuis peu AXERIA, filiale d'APRIL Group.

Commentaire ASSERCAR
Il faut évidemment comprendre que c'est PACIFICA qui est actionnaire d'ASSERCAR.
Le taux d'orientation des clients PACIFICA vers les réparateurs ASSERCAR progresse tous les mois, il est nettement supérieur à 35% depuis longtemps...

Haut de page


01/03/2005 RA / Réparation Atelier n° 12 -

MOTORCARE, ASSERCAR : faire tourner l’outil

...

Ce comparatif des apporteurs de business serait incomplet sans une analyse des prestations délivrées par les plates-formes de management réparation telles que Motorcare et, depuis septembre 2004, Assercar (plate-forme liée au BCA et travaillant pour le compte de Pacifica). Chez Motorcare, liée à Groupama-Gan, la rémunération des sinistres est assise sur un taux unique négocié chez chaque réparateur, « dans une fourchette comprise entre 30 et 35 € », précise Olivier WOOD, directeur de la plate-forme. D’après nos investigations, rares sont les réparateurs qui obtiennent 35 €, la moyenne tournant plutôt à 32 € HT. Les royalties reversées à Motorcare sur facture sont fixées à 5 %, tandis que les véhicules de remplacement ne sont jamais rémunérés ! Conclusions : le gros défaut de Motorcare est d’être « au ras des pâquerettes » en rémunération ; son avantage est d’orienter véritablement, pour le compte de Groupama-Gan, 80 000 sinistres (en 2004) chez ses 690 réparateurs partenaires (soit 116 véhicules en moyenne par an et par affaire). Il faut donc considérer Motorcare comme un « remplisseur » d’ateliers, pour faire tourner l’outil de production, pas pour gagner sa vie (Nobilas fait beaucoup mieux sur ce point, avec toutefois une cotisation annuelle à payer de 1 525 €) !
Assercar pratique d’une manière assez similaire, retranchant en moyenne 9 à 10 % sur le tarif public des carrossiers (-5 % dans le cadre du label BCA, - une remise de volume variable), rémunérant toutefois les véhicules de remplacement. Défaut de cette plate-forme encore trop jeune pour être rédhibitoire : le taux d’orientation des sinistres du partenaire Pacifica reste faible (de l’ordre de 30 % d’après nos informations).
...

Commentaire ASSERCAR
Ce texte est extrait d'un article plus général intitulé "Carrossiers : jouer le réseau gagnant". Le taux d'orientation des clients PACIFICA vers les réparateurs ASSERCAR progresse tous les mois, il était effectivement de 30% au début...

Haut de page


31/01/2005 Références Auto n° 30 - www.prologos.fr

ASSERCAR s'intéresse au management d'accident

...

746 carrossiers ont jusqu'à présent adhéré à la "solution réparation" de BCA Expertise.

BCA Expertise a entrepris, voilà maintenant plusieurs mois, de développer, à l’échelle nationale, un nouveau service baptisé ASSERCAR assumé par des réparateurs choisis parmi les 4500 entreprises répondant aux critères techniques, qualitatifs et économiques du "label BCA".


Ce label, créé par BCA Expertise, est attribué aux réparateurs présentant un bon rapport qualité/prix sur leur marché local. Les tarifs pratiqués par chacun d'eux sont appréciés par rapport à une moyenne calculée à partir des tarifs d'entreprises de la même zone de chalandise. Pour mesurer le positionnement tarifaire de chaque réparateur, BCA Expertise dispose d'un indice de facturation dont le niveau 100 est une moyenne nationale servant de référence. Les quelque 4500 réparateurs labellisés sont répertoriés dans une banque de données qui peut permettre aux assureurs membres de BCA Expertise de sélectionner leurs réparateurs agréés.


Les réparateurs ASSERCAR signent un contrat les engageant à :

  • fournir un véhicule de remplacement pendant la durée de la réparation ;
  • pratiquer l’expertise à distance sans rendez-vous ;
  • procéder à des contrôles élémentaires sur le véhicule ;
  • effectuer un nettoyage sommaire intérieur et extérieur.

ASSERCAR se présente davantage comme une "sélection de réparateurs" plutôt que comme un "réseau" au sens traditionnel du terme. On en dénombre 746, dont 60 % sont indépendants et 40 % arborent une enseigne constructeurs. Les assureurs impliqués dans cette démarche se doivent d'orienter leurs clients vers ces réparateurs et de s’engager à participer au coût du véhicule de remplacement à hauteur de 2 € par heure de réparation conformément au rapport d’expertise. Pour ce qui concerne la facturation, la remise accordée aux assureurs est calculée en fonction du volume d’activité. Elle est de 3 % pour les deux premières réparations, de 4 % pour les deux suivantes, de 5 % jusqu'à six réparations et de 6 % au-delà. Ainsi le réparateur établit-il sa facture en tenant compte du nombre de véhicules traités pendant un mois donné pour la compagnie considérée.

Pour le moment, ASSERCAR a pour unique client PACIFICA – filiale du Crédit Agricole – qui lui a confié l'an dernier quelque 85000 sinistres. Des contacts sont en cours avec SOGESSUR, filiale de la Société Générale.

Le service est aujourd'hui géré par une SARL indépendante dont les associés sont PACIFICA et deux personnes physiques proches de BCA Expertise qui, le moment venu, céderont leurs parts. Cette société a vocation à établir des contrats avec les réparateurs pour le compte des assureurs, sachant que ce sont les experts de BCA Expertise qui, sur le terrain, ont mission de sélectionner et d’auditer les prestataires.

Si l'activité d'ASSERCAR relève aujourd'hui exclusivement du "management réparation", la question se pose de savoir si elle ne doit pas évoluer vers le "management d'accident". "On se rend compte, estime Christian SERMAIN, gérant de la SARL, que ne faire que du «"management réparation" sans faire du "management d'accident" peut constituer un handicap. Il nous apparaît de plus en plus opportun de nous orienter dans cette direction dès lors que l'un des points-clé de l'activité d'ASSERCAR est l'orientation. Reste à savoir si nous le ferons nous-mêmes ou bien en partenariat avec un autre prestataire. Sachant qu'il n'est pas dans nos intentions de faire de la gestion de sinistres"
...

Commentaire ASSERCAR
Définitions : notre métier actuel se limite à constituer et animer le réseau de réparateurs mis à disposition des assureurs, cette activité est souvent nommée "Management de réparation". Le "Management d'accident" consiste, en plus, à participer à l'orientation des clients vers les réparateurs.

Haut de page


27/01/2005 Carrossier Réparateur Info - www.gncr.org

TRIBUNE LIBRE Trop, c'est trop !

...

Carrosserie GARRAIN Orthez, le 27 août 2004
Lettre au Bureau du GNCR

Je vous fais part de mon point de vue car je m’alarme du contexte actuel.
Comment pouvons-nous travailler dans un tel contexte ? On arrive au plus mal dans notre profession.
On subit des remises « à tout va » consenties aux assureurs et à nos réseaux.
Les réseaux déterminent nos tarifs et nos remises aux donneurs d’ordre, et tout cela sur le fruit de notre labeur.
Je sais, nous avons pour beaucoup d’entre nous, intégré un réseau pensant que notre survie passait par là. En consentant toutes ces remises on se pénalise pour la formation et les investissements indispensables ; … des remises de plus en plus importantes sans compter tous les services gratuits que nous faisons.
Je viens de recevoir un dossier de la société ASSERCAR pour la compagnie d’assurance PACIFICA. ASSERCAR a passé un accord avec BCA Expertise ; cela se traduit ainsi : pour le réparateur ayant le label BCA et qui fait une remise au BCA sur un tarif souvent préférentiel, il doit, en ayant signé l’accord ASSERCAR, appliquer une remise supplémentaire.

Voici la règle de calcul :

  • ASSERCAR demande de la 1ère à la seconde facture du mois, une remise de 3 %
  • De la 3e à la 4e facture, une remise de 4 %
  • De la 5e à la 6e facture, une remise de 5 %
  • Et à partir de la 7e facture, une remise de 6 %

Cela veut dire que l’on peut atteindre une remise de 11 % !
5 % de remise moyenne au BCA et 6 % pour ASSERCAR, soit 11 % en pied de facture !!!
Connaissant nos remises sur les pièces, je me pose des questions ; cela devient de la prostitution sur notre labeur.
Je n’ose penser que des réparateurs puissent signer un tel accord, je ne peux appeler cela un Partenariat.
Comment pouvons-nous réagir à tous ces problèmes ? Stopper cet engrenage néfaste à toute notre profession… Comment pouvoir sauver nos entreprises ?
L’assuré n’a plus le libre choix et pourtant c’est son droit de choisir son réparateur. Ne devrions nous pas communiquer sur le droit de nos clients, leur faire savoir qu’ils ont le libre choix et de doivent pas subir leurs assureurs.
Puisse-t-il y avoir une mobilisation générale (JE RÊVE) ; et si les réparateurs étaient SOLIDAIRES pour un grand mouvement ?
Monsieur le Président et tout votre Bureau, je vous fais confiance afin de pouvoir réagir à ce très grave problème afin de stopper ces abus sur notre sueur …

D. GARRAIN
...

Commentaire ASSERCAR
Cette lettre (parue fin janvier 2005) a été adressée au bureau du Groupement National des Carrossiers Réparateurs en août 2004. Le garage GARRAIN a ensuite signé la convention citée, il fait partie du réseau ASSERCAR depuis novembre 2004.

Haut de page


30/11/2004 RA / Rechange Automobile - www.rechange-automobile.fr

ASSERCAR en charge de deux nouvelles assurances…

...

On demande une vingtaine de carrossiers de plus… dans le réseau ASSERCAR. En effet, il vient d’emporter le marché de SOGESSUR (la branche assurance de la Société Générale) et de la MARF (assurance régionale).
ASSERCAR gère un réseau de près de 700 carrossiers, tous détenteurs du label BCA. Aujourd’hui, il possède comme client la branche assurance du Crédit Agricole. Et vient d’emporter celle de SOGESSUR et de la MARF.
« Il nous faudra 20 carrossiers de plus car la clientèle du Crédit Agricole est plutôt rurale par rapport à celle de la Société Générale.
D’où la nécessité de disposer d’établissements en milieu urbain ! » explique le gérant de la société, Christian Sermain.
...

Commentaire ASSERCAR
Cet article est partiellement inexact, nous avons effectivement des contacts avec SOGESSUR mais aucun contrat n'est signé à ce jour. Par contre, il est exact que MARF a donné son accord pour faire appel aux réparateurs du réseau ASSERCAR et que le nombre de réparateurs évoluera au même rythme que le nombre de dossiers potentiels.

Haut de page